La pédagogie Montessori

Toutes les pédagogies humanistes desquelles nous nous inspirons ont en commun de placer l’enfant au cœur de leurs fondements de base : l’enfant est considéré comme pleinement acteur dans l’acquisition de ses compétences, ses apprentissages.

Nous nous formons continuellement afin de préserver cette vision pédagogique, qui nous est propre, et de nous enrichir davantage quant à la manière d’exercer avec passion notre si beau corps de métier.

La pédagogie Montessori

« Libérez le potentiel de l’enfant et vous transformerez le monde avec lui. »

 Maria Montessori

Née à Rome en 1870 Maria Montessori est la première femme médecin en Italie.

D’abord directrice d’une école pour enfants déficients dont elle défend fermement les droits et la dignité, elle ouvre les premières écoles consacrées aux enfants des quartiers pauvres de Rome. C’est à ce moment-là qu’elle met au point sa méthode spécifique d’enseignement qui aura rapidement une renommée internationale. Par ailleurs, à cette époque l’enfance est considérée comme une étape immature avant de devenir adulte.

Maria Montessori partait, elle, de la certitude que les enfants sont capables. Forte de cette certitude elle ouvrit le monde de connaissances intérieures du développement de l’enfant. La pédagogie Montessori n’est pas une méthode (pas une recette unique et uniformisée pour tous).

Elle se base sur 2 piliers :
– la connaissance des lois naturelles de l’enfant ;
– la création de matériel.

L’enfant traverse des périodes sensibles limitées dans le temps au cours desquelles il est particulièrement réceptif à certains apprentissages, il est alors inconsciemment et irrésistiblement poussé vers certains aspects et domaines de son environnement. Grâce à ces temps puissants, l’enfant profite de potentiels essentiels lui permettant de faire émerger des caractéristiques et aptitudes naturellement humaines telles que le langage, la marche, l’écriture…etc.
La manifestation de ces périodes sensibles nous fait prendre conscience que ce n’est donc pas l’âge qui est important mais le moment où l’enfant est réellement prêt pour apprendre en toute facilité et simplicité.

Dès lors, nous ne pouvons déterminer par le biais d’un tableau les moments propices pour les apprentissages des enfants.
Ces derniers sont d’excellents guides. En effet, de par leurs comportements et intérêts spécifiques, les professionnels de l’enfance peuvent mettre en lumière ce qu’il convient vraiment aux enfants en termes de compétences et d’acquisitions. Il va sans dire qu’il est primordial de respecter le rythme des enfants et l’attention qu’ils portent sur certaines choses.

De ce fait, il est important que les éducateurs soient en mesure de déceler la période sensible dans laquelle se situe l’enfant, afin de l’accompagner au mieux dans la traversée de celle-ci.
D’autant plus que le petit d’homme va inévitablement se confronter à des obstacles, qui entraîneront parfois chez lui un véritable désespoir voire même déclencher de violentes réactions. Ces dernières peuvent être jugées négativement par les adultes (qui n’ont pas conscience de cette période sensible), et qui rapprocheront ces comportements à des caprices.

« Les caprices sont l’expression d’une perturbation intérieure, d’un besoin insatisfait, à l’état aigu. Ils représentent une tentative de l’âme pour réclamer, pour se défendre. » – Maria Montessori.

Maria Montessori a distingué les périodes sensibles suivantes:
La période sensible de l’ordre;
La période sensible du mouvement;
La période sensible du langage;
La période sensible sensorielle;
La période sensible du développement social;
La période sensible des petits objets.

Le plus de la pédagogie Montessori : l’éducation à la paix.

Maria Montessori a créé une pédagogie profondément humaniste, ayant connu les deux guerres mondiales et ses ravages, ayant elle-même subi les folies de Mussolini, elle avait conscience que l’enjeu majeur des éducateurs était l’éducation à la paix. Afin d’éviter les guerres, Maria Montessori nourrissait l’intime conviction qu’il fallait donner plus d’importance aux enfants, les responsabiliser dès leur plus jeune âge, leur offrir un cadre et un environnement stable et harmonieux mais surtout les accompagner dans la construction de leur confiance en soi, de gérer de manière non-violente et bienveillante les premiers conflits des enfants. Une belle et noble mission.

La pédagogie Montessori chez « Les P’tits Bouchons »

Les activités de vie pratique : elles sont classées en quatre catégories :

– Le soin de l’ambiance (endroit où l’on vit, classe, maison…),
– Le soin de la personne,
– Grâce et courtoisie (le vivre ensemble),
– Les jeux collectifs de coordinations motrices.

Les plateaux de vie pratique sont placés à hauteur d’enfants pour qu’ils puissent les prendre et les manipuler sans l’aide de l’adulte, en toute sécurité.

Toutes ces activités permettent aux enfants de s’adapter à leur environnement, de préparer leurs mains à la précision des gestes (motricité fine), de favoriser la coordination des mouvements, de construire leur pensée logique, de favoriser leur autonomie et pour nous le plus important, sans quoi rien ne peut se réaliser harmonieusement : la construction de la confiance en soi et de l’estime de soi. L’adulte ne réalise pas à la place de l’enfant, il le laisse expérimenter en autonomie tout en le soutenant du regard, il n’interviendra qu’à la demande de l’enfant.         

La présentation de l’activité est de préférence individuelle, mais elle peut également être collective avec un maximum de quatre enfants. Elle commence et finit à l’endroit où le matériel est rangé (structuration de l’esprit). L’éducateur invite l’enfant à participer et à choisir son activité (l’enfant choisit toujours ce qu’il veut faire).
Ensuite l’éducateur présente, nomme le matériel et montre à l’enfant avec précision les gestes à réaliser.
L’éducateur veille à toujours présenter le matériel du côté opposé de la main dominante de l’enfant.

Retrouvez notre approche au sein de chacune de nos crèches :
* à la frontière sud: Foetz, Schifflange
* au centre du Luxembourg/ Cloche d’Or : Leudelange et Cessange
Ainsi qu’au sein de nos foyers, situés proches frontières à Foetz et Esch.

Frontaliers vous êtes les bienvenus! Découvrez les avantages du chèque-service accueil décrits ici : https://lesptitsbouchons.lu/le-cheque-service-accueil/